La création de Rome par Romuls et Rémus (L’histoire et la légende)


L’histoire et la légende


La légende relie donc l’installation sur les sept collines à une suite d’évènements surnaturels et la création de la ville a un choix divin.Pendant longtemps, historiens et archéologues ont cru que les légendes n’étaient que de belles histoires et que l’histoire de Rome ne commençait réellement qu’au IVe siècle.
Il est certain que le nom de Rome ne vient pas de Romulus, mais que le nom de ce héros fondateur a été « fabriqué » à posteriori, à partir du nom même de la ville.L’influence étrusque est évidente dans la fondation de l’Urbs, la Ville. Les jumeaux consultent les augures à la manière étrusque.
Romulus trace selon le rite étrusque le sillon qui représente les murailles, en soulevant la charrue à l’emplacement des quatre portes de la cité.Il est certain que des Mycéniens sont venus en Italie ; des céramiques y ont été retrouvées, qui datent de 770-760 avant notre ère.Le voyage d’Enée, héros Troyen, est peut-être la face légendaire de cette réalité commerciale, de même que la présence mythique d’Hercule.Le choix de la fondation de Rome n’est sûrement pas divin mais correspond à une analyse humaine judicieuse.
Le Latium est une petite plaine volcanique alors marécageuse, et infestée par le paludisme.
Mais c’est aussi un carrefour naturel au centre de la Péninsule.
Le Tibre a été utilisé de bonne heure pour les échanges commerciaux.La tradition conservée par les Annales romaines veut que sept rois seulement aient régné sur l’Urbs. De 753 à 509 avant notre ère, date de la fondation de la République, cela fait une moyenne de règne très élevée, surtout pour l’époque.
Cette liste est évidemment incomplète. L’empereur Claude, historien à ses heures, en avait relevé les incohérences.
Une chose est certaine, ce sont les Etrusques qui ont transformé la série de villages en ville. Ils en ont fait une des plus grandes cités étrusques de l’époque, avec son Forum, son centre politique, religieux et commercial.Surgie du néant en à peine quelques décennies, la brillante culture étrusque intrigue toujours les chercheurs. L’origine de ce peuple est indéfinissable.
Sa langue, encore incomprise, ne s’apparente à aucun dialecte connu, antique ou actuel.
Les Etrusques restent pour nous ce peuple mystérieux auquel les Romains prêtaient des pouvoirs magiques et divinatoires.


5 votes. Moyenne 3.60 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site